Accueil > La table, Rencontres paranormales > Des expériences qui pourraient démontrer que j’ai tort

Des expériences qui pourraient démontrer que j’ai tort

Tel qu’expliqué dans plusieurs articles de ce blogue, il est facile de faire basculer une table par une simple manipulation. Du moins, toutes les situations présentées dans Rencontres paranormales font en sorte que le médium Roger Mainville peut lui-même faire bouger la table sans difficulté. Cependant, il y a certaines conditions dans lesquelles il ne serait pas en mesure de manipuler la table pour la faire bouger comme on le voit.

Cet article suggèrera ainsi 5 expériences différentes afin de vérifier si les entités peuvent vraiment faire bouger la table.  Une seule de ces vérifications sera nécessaire pour démontrer que mes explications ne sont pas valides.  J’offre tout de même plusieurs possibilités afin de permettre au  médium de choisir celle qu’il jugera la plus appropriée.

Par cet article, je désire aller plus loin que la simple critique en offrant l’opportunité au médium d’invalider mes explications. La plupart des expériences sont faciles à réaliser et les responsables de l’émission pourront eux-même faire des vérifications préliminaires.


Expérience #1: table rectangulaire avec pattes glissantes et papier sous les mains

Le premier test est très simple. Il s’agit de refaire globalement la même démonstration que celle avec la table rectangulaire de la maison Trestler, mais cette fois-ci en n’ayant pas le droit d’appuyer les pieds sur les pattes de la table.  Il faudra aussi s’assurer que les pattes glissent facilement sur le plancher. En effet, lorsqu’elles collent, la manipulation est facilitée. De plus, il faudra ajouter une feuille de papier entre la table et les mains des gens autour de la table pour s’assurer qu’on ne permet pas aux gens de manipuler la table. La feuille permet d’empêcher les mains de coller sur la table.

Expérience #1: Faire bouger une table rectangulaire aux pattes glissantes avec une feuille de papier sous les mains.


Expérience #2: table rectangulaire, avec pattes très larges

La deuxième expérience ressemble à la première, mais elle permet au médium d’éviter de mettre une feuille entre la table et ses mains. Les pattes de la table doivent être larges, c’est-à-dire que le point de contact des pattes de la table avec le sol doivent dépasser la surface de la table. Tout comme dans l’expérience #1, les pattes doivent glisser facilement sur le sol et rien ne doit pouvoir les bloquer. En ayant l’axe de rotation de la table sous le médium (ou derrière), il devient beaucoup plus difficile de faire basculer la table.

Expérience #2: Le contact des pattes avec le sol se fait loin de la surface de la table et les pattes sont glissantes sur le sol.


Expérience #3: connexion avec la table

Si le médium veut utiliser sa table, il sera possible de le faire de différentes façons. La façon suggérée ici consiste à créer un contact avec la table par des fils conducteur, sans créer un contact directe des mains avec la table. Ainsi, si «l’énergie» circule vraiment dans le métal pour permettre aux entités de faire bouger la table, elle pourra circuler à travers les fils qui le relira à la table. Cette connexion est utilisée dans le but de s’assurer qu’aucun principe de levier ne puisse être utilisé. Ainsi, la façon de disposer les fils doit faire en sorte que personne ne touche à la table directement et que du même coup les fils ne peuvent pas être utilisés directement pour la faire basculer.

Expérience #3: Le contact avec la table se fait à partir d'un fil conducteur. Aucun contact direct n'est permis.


Expérience #4: la surface de la table au sol ou sur un meuble très lourd

Une autre expérience consiste à mettre la partie supérieur de la table (le dessus, la surface) détachable de la table du médium sur le sol, ou sur un meuble très difficile à soulever. Si l’entité fait réellement bouger la table, il sera possible de soulever le dessus de la table. Chacun pourra garder le contact des mains avec la table. Cependant, il faut s’assurer que le dessus de  la table soit en entier sur le meuble, pour le rendre impossible à faire basculer.

Le dessus de la table habituellement utilisée par le médium est placé sur le sol ou sur un meuble difficile à soulever. Faire bouger seulement le dessus est suffisant.


Expérience #5: table longue et masse à l’autre extrémité

La dernière expérience suggérée consiste à utiliser une longue table rectangulaire dont les pattes sont positionnées aux extrémités (comme la table dans la séance de la maison Trestler) avec un objet lourd à l’extrémité opposée au médium. La longueur de la table doit être d’au moins 2 fois sa hauteur et la masse de l’objet doit être d’au moins 50kg.  De cette façon, on s’assure que la table ne peut pas être basculée grâce au principe de levier puisque le fait que la masse (l’objet de 50kg) soit à l’autre l’extrémité du médium fait en sorte que ceci correspondrait pour ledit médium à soulever une masse d’environ 100kg.  Dans cette situation, le médium peut appuyer ses pieds sur les pattes de la table et placer ses mains où il les place habituellement. L’utilisation d’une seule main rendrait l’expérience encore plus concluante. Dans ce cas, il faudra que la table bascule du côté du médium, ou sinon il faudra que la masse soit changée de côté (ou que deux masses identiques soient placées de chaque côté).

Expérience #5: faire bouger une longue table, dont la largeur est d'au moins 2 fois sa hauteur, avec une masse d'au moins 50kg du côté opposé au médium.


D’autres considérations

Pour qu’une de ces démonstrations soit concluante, il faut s’assurer qu’aucun trucage n’a été utilisé, par aucune des personnes autour de la table. Des expériences préliminaires peuvent être réalisées par les responsables de l’émission Rencontres paranormales. Si elles sont concluantes, il faudra ensuite demander à un magicien de vérifier l’absence de trucage et un physicien ou un ingénieur mécanique de s’assurer que les conditions sont respectées.

Dans les quatre premières expériences, il est facile de soulever la table. Ainsi, les entités devraient pouvoir soulever la table, considérant les tables qu’elles ont déjà supposément soulevées. Dans toutes les expériences, il faudra que la table se soulève de façon concluante (au moins quelques centimètres du sol). Si elle ne fait que glisser sur le sol par exemple, l’expérience n’est pas concluante.

Les différentes expériences  ne peuvent être combinées ou modifiées pour être concluantes. Sur demande du médium, je pourrai modifier  les conditions en m’assurant qu’une manipulation n’est pas possible. Cependant, j’ai pris le temps de suggérer 5 expériences pour laisser beaucoup de flexibilité au médium.

Conclusion

La réussite d’une de ces expériences rendrait invalides les explications que j’ai données. Jusqu’à présent, on nous a seulement montré une table qui bougeait comme si elle était manipulée, et un médium qui se comportait comme s’il manipulait la table. Ainsi, la croyance que des entités font bouger la table n’est basée, pour l’instant, que sur une simple confiance en les affirmations du médium.

Voici une opportunité pour invalider mes explications!

Publicités
  1. Jonathan
    28 février 2011 à 09:37

    J’apprécie beaucoup votre démarche scientifique.
    D’un côté, vous prouvez que la table présentée à l’émission est facilement manipulable, mais d’un autre côté, vous gardez une ouverture d’esprit, tant et aussi longtemps que les variables de départ (légèreté de la table et point de pivot facile) sont éliminées.

    Continuez votre bon travail,
    jonathan

  2. Aleix Prats
    28 février 2011 à 09:47

    Je propose un autre test encore plus simple.
    Une seule contrainte: pour s’assurer que le « medium » ne peut pas manipuler la table mais qu’il reste en « contacte direct » avec la table il doit la toucher juste avec la pointe des doits, les doits en position completement verticale, sans plier aucune des articulations des doits.

    Le contacte est assuré et toute manipulation sera evidente en observant les doits.
    Bien sur le reste de personnes dans la session doit toucher la table de la meme façon.

  3. 28 février 2011 à 11:43

    Il est vrai qu’il est facile de tromper la vigilence du public, mais les vrais phénomènes paranormaux, j’en ai vécu, car je peux communiquer avec eux. Je crois seulement à ce que moi j’ai vu, mais pas à ce qu’on voit à la Télé, car le trucage est trop facile.

  4. 1 mars 2011 à 23:00

    Je suis d’accord avec Aleix Prats comme quoi on devrait ajouter la possibilité du toucher du bout des doigts seulement et ce, pour tous ceux qui touchent la table.

    Continue ton bon travail!

  5. Estelle
    3 mars 2011 à 14:53

    J’apprécie beaucoup le temps que vous accordez à la recherche scientifique concernant ce sujet. Je n’ai rien contre le travail que fait Mme Lacroix elle demeure pour moi un bonne animatrice. C’est à nous téléspectateurs de choisir le poste qu’on veux bien écouter. Mais par contre, ça prend des gens comme vous pour montrer les deux côtés de la médaille avec preuve à l’appui. On se laisse berner par toutes sortes de choses aujourd’hui.On gobe un peu n’importe quoi sans trop se poser de questions. La vie va vite.Il est bon de savoir qu’il y a des gens comme vous à l’affût de ce qui se passe dans les médias.Je suis très loin de la science mais je garde un oeil bien ouvert sur ce que vous faites. Merci d’être là Monsieur Plouffe. Lâchez pas!

    • 3 mars 2011 à 15:55

      Bonjour Estelle,

      Merci pour vos commentaires. C’est très apprécié!

      Il est vrai que nous avons le choix du poste que l’on veut regarder. Cependant, le diffuseur a une responsabilité face à ce qui est montré. Chantal Lacroix ne peut pas se détacher de ses responsabilités de ce qu’elle met en avant plan sur la base du choix. On parle ici d’un service qui consiste à contacter les proches décédés. Si c’est faux, c’est à mon avis inacceptable d’encourager les gens à utiliser ce service.

      Il y a aussi les participants… je ne suis pas convaincu qu’ils seraient contants si les producteurs avaient bel et bien mal fait leur travail de vérification.

      Dany

  6. Chantal
    5 mars 2011 à 17:04

    j’ai participer a une séance avec Roger Mainville et sa femme, j’ai asseiller de bouger la table toute seule j’ai vraiment tout fait, elle ne bouge pas tout seul, malgré ce que tout le monde ici a l’air a croire il n’y a aucun truc, c’est pieds était même pas placer au pattes de la table j’ai regarder assez souvent. La table que Dany Plouffe a utiliser a info man c’est une table tellement facile a bouger.. Procure toi s’en une aussi pesante que celle de Roger pis reparle s’en après!

    Avant de bitcher sur ce que fait Roger et Chantal et toute la compagnie, vous devriez vivre ce que j’ai (Et les autres personnes qui ont fait appel a Roger) vécu et peut-être que la vous comprendriez et vous fermeriez moin votre esprit a ces choses la!
    Arrêter de juger un peu, ca ferai pas de mal a personne.

    • 5 mars 2011 à 18:36

      Bonjour Chantal,

      J’apprécie que des gens qui, comme vous, ont eu une expérience avec Roger Mainville et viennent apporter leur point de vue. Je vais en profiter pour vous répondre du même coup.

      L’incapacité d’une personne à faire bouger la table n’est pas une démonstration que la table ne peut pas être manipulée. Pour faire une comparaison, si vous n’êtes pas capable de reproduire un tour de magie, ça ne veut pas dire que le magicien a des pouvoirs surnaturels. En fait dans le cas de la table, c’est beaucoup plus simple qu’un tour de magie.

      Je n’ai pas lancé les affirmations sur ce blogue sans fondement. J’ai expérimenté avec plusieurs tables. J’ai aussi pris le temps de faire des calculs pour savoir de quel ordre doivent être les efforts pour faire basculer la table par la technique que j’ai décrite. Mes calculs sont basés sur les lois de la physique élémentaire. C’est quelque chose que vous pourriez étudier (quoi qu’il est nécessaire d’avoir certaines notions de mécaniques et mathématiques). Je vous invite à lire cet article:

      https://paraenquete.com/2011/02/15/les-derniers-mysteres-de-la-table-dissipes-par-de-simples-calculs/

      Il est très clair et démontré que M. Mainville peut faire facilement basculer la table, à condition d’utiliser la bonne technique. N’importe quel physicien ou ingénieur mécanique pourra confirmer mes calculs et analyses. Les lois des mouvements des objets sont très bien compris depuis plus de 200 ans. Si vous voulez nier que la table est facile à faire basculer, vous devrez nier du même coup plusieurs notions scientifiques pourtant clairement établies.

      Je garde un esprit très ouvert, et c’est pour ça que je m’attarde à expliquer et que je lance du même coup une invitation au médium. Si les esprits font réellement bouger sa table, ça ne devrait aucunement l’inquiété mes suggestions. Il devrait même être très heureux d’avoir une façon de se faire valider par un physicien qui comprend les mouvements de la table. Vous devriez ainsi l’encourager fortement à faire une de ces expériences.

      Pour ce qui est de juger, je me permets de faire une analyse scientifique des allégations et de présenter les connaissances actuelles. Si M. Mainville a réellement des pouvoirs, il a beaucoup de façon de montrer que j’ai tort. J’attends ce moment.

      N’hésitez pas à me répondre et donner votre avis.

      Dany

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :