Accueil > Club 1234, Fantôme, Physique optique, Rencontres paranormales, Roger Mainville > Le fantôme du Club 1234 démasqué?

Le fantôme du Club 1234 démasqué?

(Lire aussi la suite dans le billet «Des détails encore plus frappants sur le fantôme du Club 1234»)

Image tirée du site http://www.paracontact.com

Dans l’émission du 1er décembre 2010, l’équipe de Paracontact remarque la présence d’un visage mystérieux sur une des photos prises dans le Club 1234. Selon le narrateur, il s’agit d’un «phénomène étrange, difficile à expliquer.»

L’image, reproduite à droite, est plutôt convaincante à première vue. Qui peut nier que ça ressemble à un visage?  Il pourrait s’agir d’une preuve convaincante de l’existence d’une entité dans le Club. Plus loin dans l’émission, une entité qui communique avec les gens autour de la table confirme que c’est bel et bien son visage.

Certains sceptiques risquent d’être tentés de suspecter l’utilisation d’un trucage. Cependant, je crois que cette image est authentique. Et je considère même pouvoir expliquer clairement d’où vient ce fantôme.

Objet suspect sur le mur

Voyons d’abord une image de la salle pendant la prise de photos. Remarquez le boîtier de l’interrupteur derrière la main droite du photographe.  Regardez où il se situe: tuyau à droite, fils métalliques en haut et en bas du boîtier, mur brun-orangé derrière. Cliquez sur la photo pour une meilleure résolution.

Un boîtier d'interrupteur est situé derrière la main droite. (Source: émission «Rencontres paranormales» du 1er décembre 2010 sur la chaîne TVA.)

Observez maintenant la fameuse image, juste ici-bas, où on voit le visage fantôme (cliquez sur l’image pour l’agrandir et augmentez la luminosité de votre écran si nécessaire). À droite du visage, on voit le tuyau en cuivre et on observe, de façon un peu floue, un fil en bas du visage qui correspond à celui sous le boîtier de l’interrupteur.

Photo du visage du présumé fantôme. (Source: émission «Rencontres paranormales» du 1er décembre 2010 sur la chaîne TVA.)

La correspondance entre le boîtier de l’interrupteur et le visage m’a été suggérée par  mon ami Zack Richard.  Mais une question demeure: comment est-ce possible que l’interrupteur émette de la lumière? Le flash de l’appareil photo n’est pas du tout dirigé vers lui et selon l’inclinaison de celui-ci, il ne peut pas avoir simplement réfléchi la lumière comme un miroir.

Double réflexion de la lumière

Observez bien encore la photo avec le mystérieux visage. À gauche, il y a un large tuyau métallique sur lequel le flash réfléchi. Lorsque la lumière est réfléchie  sur un objet cylindrique, elle sera dirigée dans différentes directions, selon l’endroit où la lumière arrive sur objet. J’ai illustré ceci dans le schéma suivant en montrant quelques exemples de rayons lumineux réfléchis.

 

Réflexion de la lumière par un objet cylindrique (vu du dessus)

Bien que d’autres objets auraient pu refléter la lumière vers le boîtier de l’interrupteur, je suspecte fortement ce tuyau, qui semble être l’objet reflétant le plus de lumière.  Après avoir été reflétée sur le tuyau, la lumière du flash se reflète sur l’interrupteur, pour revenir vers l’appareil photo. Voici la trajectoire qu’auraient suivi les rayons lumineux provenant du flash et revenant à l’appareil photo.

Trajectoire des rayons lumineux ayant produit le visage fantôme, vue du dessus.

En regardant à nouveau l’image initiale avec le visage, on distingue assez bien le boîtier de l’interrupteur. J’ai mis en bas de ce paragraphe l’image agrandie avec un guide pour distinguer encore mieux le positionnement du boîtier de l’interrupteur. Dans le coin gauche supérieur du boîtier, on voit une zone sombre. Je suspecte fortement qu’un objet a créé de l’ombre entre le tuyau et l’interrupteur. Pour comprendre ceci, faites réfléchir de la lumière du soleil sur un mur à l’aide d’un miroir, et placez votre main entre le miroir et le mur: il y a aura une zone d’ombre si la main est bien placée.

Sinon l’ombre est causée par le fait que le boîtier de l’interrupteur est incliné, donnant une image oblique du tuyau. Il serait aussi possible que le coin supérieur gauche soit déformé. Mais je crois qu’un objet causant de l’ombre reste l’hypothèse la plus probable.

Le reflet sur le boîtier de l'interrupteur. (Source: émission «Rencontres paranormales» du 1er décembre 2010 sur la chaîne TVA.)

Réflexion vs diffusion

Pourquoi la lumière réfléchirait sur le boîtier et non sur le mur? Lorsque la lumière frappe un objet, il y a une partie qui est réfléchie, une autre qui est diffusée et une autre partie absorbée. Sur un miroir parfait, la lumière est entièrement réfléchie, sans être diffusée ou absorbée. La diffusion se produit sur une surface moins lisse. Sur ces surfaces, une partie de la lumière est retournée dans diverses directions plutôt que d’être entièrement retournée selon une règle précise de géométrie (angle d’incidence = angle de réflexion) comme sur un miroir parfait. Enfin, l’absorption est la partie de la lumière «gardée» par le matériau.

La proportion de la partie diffusée, réfléchie et absorbée de la lumière dépend de la surface. Derrière le boîtier, la surface ne semble pas bien réfléchir la lumière: elle la diffuse principalement. Le boîtier ayant sans doute une surface plus lisse, il réfléchit davantage la lumière, ce qui lui permet de ressortir dans l’image. Une partie de la lumière est tout de même absorbée et diffusée, c’est pourquoi la réflexion de l’image du tuyau n’est pas parfaite sur l’image.

Ce qu’en pense Paracontact

L’équipe Paracontact, celle recrutée pour faire les enquêtes dans l’émission, écrit sur son site:

«Quelques jours, plus tard, l’agrandissement [de la photo avec le visage] sur un grand écran et un croquis, nous ont convaincus qu’il s’agissait bel et bien d’un profil féminin corroborant les témoignages en rapport avec des apparitions d’une femme dans le même endroit. Cette photographie, nous confirmait officiellement que les lieux sont hantés tout particulièrement par une femme qui a répondu amicalement à notre appel.» (voir référence)

Leur conclusion est assez claire. Sont-ils retournés dans la pièce pour tenter d’expliquer plus simplement le phénomène observé? À mon avis, leur conclusion n’a pas été basée sur une vérification honnête et approfondie.

Et pourtant, l’esprit qu’ils ont supposément contacté leur a affirmé que c’était son visage. Avons-nous affaire à un esprit qui ment? Les esprits respect-ils simplement les lois connues de la physique? Ou le médium est-il en fait un charlatan?

Détection de formes
Pourquoi voit-on le profil d’une femme? En fait, tel que discuté par Michael Shermer dans une présentation faite dans le cadre des Ted Talks, notre cerveau est programmé pour interpréter des images, en comblant parfois un manque d’information. Notre cerveau aussi est fait pour reconnaître des visages, même lorsqu’on ne les voit pas très bien (faible luminosité, partie du visage cachée, etc).  Ainsi, il est normal de détecter des visages même lorsqu’il y en n’a pas réellement. Ce phénomène est amplifié si une personne s’attend à voir un motif en particulier. Je vous invite à écouter la présentation de M. Shermer (disponible seulement en anglais).

Bien sûr, M. Shermer est un sceptique et il cite probablement des gens qui sont aussi des sceptiques. Cependant, il est clair que nous avons tendance à voir des motifs là où il n’y en a pas nécessairement. Par exemple, il y a quelques années, un «grilled cheese» avec le présumé visage de la Vierge Marie a été vendu aux enchères pour 33 000$ . Ne voit-on pas clairement un visage? Est-ce un «phénomène étrange, difficile à expliquer», tel que suggérait le narrateur au sujet du visage? Est-ce que la Vierge Marie, ou sinon une entité, a voulu passer un message?

Image de la Vierge Marie sur un «grilled cheese».

Des exemples de motifs de visage dans divers contextes sont faciles à trouver sur Internet. Par exemple, en Alberta, une image satellite nous montre le profil d’un visage dans les montagnes. Ce profil aux allures humaines est beaucoup plus détaillé et plus clair que celui du présumé fantôme du Club 1234. Pourquoi est-ce que ce visage serait dans ces montagnes? Si vous regardez juste un peu plus à droite du visage, en vous déplaçant sur la carte, vous verrez peut-être comme moi le profil d’un guerrier chinois avec une longue barbe au menton.

La morale de cette histoire est que si on cherche des motifs de visages, il n’est pas difficile d’en trouver. Ainsi, l’observation d’un motif ressemblant à un visage ne démontre aucunement l’existence d’un phénomène mystérieux.

Conclusion
Nous avons vu que le visage observé dans l’émission Rencontres paranormales peut facilement être expliqué par la réflexion d’un tuyau métallique sur le boîtier d’un interrupteur. La position du boîtier, la configuration de la salle et le contexte de la prise de photo viennent appuyer fortement cette explication.

M. Mainville et son équipe ne semblent pas avoir fait une recherche approfondie pour comprendre le phénomène. La conclusion semble avoir été motivée par une envie d’observer des «anomalies» là où il en n’a probablement pas. Puisque l’entité contactée a affirmé que c’était son visage, il devient de plus en plus difficile de croire que M. Mainville contacte réellement des entités ou que ces entités sont honnêtes.

Publicités
  1. Philippe
    4 décembre 2010 à 17:33

    Super démonstration, continuez votre bon travail c’est très intéressant!

  2. La_Souris
    5 décembre 2010 à 09:18

    Bravo! Je n’avais pas eu l’occasion de revisionner pour aller voir ce que cet « objet » pouvait être.

    Ça fait beaucoup de sens.

    J’ai trouvé un peu ridicule l’histoire de la discothèque… Toutes les informations étaient disponibles sur des sites webs concernant la famille Galt. C’était beaucoup trop facile d’aller se renseigner avant!

    Selon moi, le « orb » qu’on voit dans le vidéo des toilettes n’est rien d’autre que:

    A) Une poussière qui a bougé énormément à cause d’un déplacement d’air (il me semble qu’on voit quelqu’un ouvrir et fermer une porte, derrière)…

    B) Un insecte qui est passé trop près de la caméra.

    Dans TAPS (Chasseurs de fantôme à Canal Z), c’est le genre de « preuve » qu’ils éliminent parce que la réponse est trop évidente. Je suis tombée sur le cul quand j’ai constaté qu’ils considéraient ça comme une preuve tangible.

    Concernant la 2e maison, les informations sur la généalogie (qui se trouvent partout sur internet, entre autres)/les anciens propriétaires on certainement pu être faites d’avance, avec les voisins ou des gens à la ville. Il existe des registres concernant les propriétaires des terrains dans toutes les municipalités (j’ai déjà travaillé pour une municipalité). Forcément, il y a moyen de savoir qui étaient les anciens propriétaires.

    Et puis, le « PVE » qu’ils on fait jouer n’est pas un PVE (Phénomène de voix électronique): en principe, on aurait dû entendre une voix, pas seulement du bruit. Je ne questionne pas l’authenticité de l’enregistrement ici, seulement le nom qu’on lui donne.

    • 5 décembre 2010 à 11:19

      Pour le «orb», je suis d’accord. J’ai écouté les explications de M. Mainville, et je n’ai vraiment pas été convaincu. Je vais discuté bientôt de cela dans un prochain billet, avec quelques détails physiques.

  3. Mélissa
    5 décembre 2010 à 14:05

    Un gros merci pour votre bon travail! Je suis heureuse de voir qu’il y a encore des gens qui ont le sens de l’analyse et de la critique dans ce monde! Continuez votre bon travail car j’aime beaucoup lire vos articles!

  4. 5 décembre 2010 à 22:56

    Bonjour à tous,

    Mon nom est Marko, je suis un des Managers du Club 1234, la discothèque en question à l’émission.

    Premièrement, plusieurs éléments n’ont pas été diffusé dû aux restrictions dans le temps, cet émission fû donc très brève, sur les nombreuses manifestions qui ont eu lieu chez nous.

    Si certains restent septiques sur cette émission, qui est une belle démonstration des lieux, laissez moi vous dire que à cette adresse, le 1234 De La Montagne, des choses très, très bizarres s’y produisent.

    De nombreux esprits y vivent, être seul dans cet endroit, où de nombreux morts y étaient conservés, et où plusieurs choses ont dégénérés durant le temps du salon funéraire, donneraient à n’importe qui, la nuit, la chair de poule..

    De nombreux  » Ghost Busters  » ont de plus fait de nombreuses enquêtes

    Marc-Olivier Lafleur
    Marketing & Corporate Manager
    Club 1234
    1234 De La Montagne St.
    Montreal (QC), H3G 1Z1, Canada
    C: +1 514.774.7827
    E: marko@1234montreal.com
    W: http://www.1234montreal.com
    B: 23223F70

    • 5 décembre 2010 à 23:19

      Bonjour M. Lafleur,

      Merci d’avoir pris le temps d’écrire Je n’ai aucune idée de ce qui se passe dans le Club 1234. Cependant, ceci ne veut pas dire que Roger Mainville avait des compétences pour analyser la situation ou même pour communiquer avec les esprits. En fait, plus j’analyse l’émission, plus je trouve «louche» M. Mainville. Je vous encourage à lire les autres articles sur le sujet. Je prépare aussi d’autres billets à ce sujet.

      Je serais des plus intéressé à voir ce qui se passe au Club 1234.

      Dany Plouffe

  5. 5 décembre 2010 à 23:20

    Je vous comprends,

    L’émission laisse place à certains questionnement, ce qui est totalement compréhensible.

    Ce lieu pourrait être analysé pendant plusieurs jours, semaines et mois à ce sujet, 1 soirée ne suffit pas pour tout expliquer..

  6. Roxanne
    6 décembre 2010 à 10:17

    Bravo pour ce blogue!
    Je crois au phénomènes paranormaux, mais je crois que ces phénomènes sont ceux qui restent quand on a pu démystifier tout ce qui est démystifiable. Et vous faites un excellent travail à expliquer les trucs que ce charlatan utilise! Je préfère les émissions telles que  »Chasseurs de fantômes » alors que l’équipe de Taps n’hésite pas à essayer de trouver des explications logiques et scientifiques aux phénomènes dont ils sont témoins. Même lorsqu’ils n’ont aucune explication, ils hésitent à qualifier un lieu  »hanté ». J’ai beaucoup de difficulté à embarquer quand on essaie par tous les moyens de me démontrer qu’un lieu est hanté, au lieu du contraire.
    Donc, je crois que certains endroits puissent être hantés, et qu’il peut se produire des phénomènes dont on n’a pas d’explications. Je crois aussi que certaines personnes sont plus sensibles à l’énergie, ou à ce qui se produit autour de nous… Mais clairement, ce monsieur n’est la que pour donner un spectacle et je trouve dommage que Mme Lacroix soit impliquée dans une telle émission… Je ne doute pas de sa bonne foi et c’est dommage qu’elle soit associée à ce charlatan, qui contribue à donner une mauvaise réputation aux gens qui pourraient avoir de réels dons.

  7. Daniel French
    6 décembre 2010 à 11:53

    En réponse à Marc-Olivier Lafleur.

    J’ai mis les pieds une fois au 1234 pour la soirée Limelight et en y entrant on se sent vraiment observé, c’est clair que l’endroit y est hantée par plusieurs esprits, les gens qui me connaissent m’ont tous demandé la même question « Est-ce hantée ici? » car ils savent que je peux ressentir la présence des esprits et ma réponse était « Oui et je ne voudrais pas être seul ici. ».
    Malheureusement Roger Mainville n’est pas un vrai médium, il est une grosse blague. Un vrai médium ne communique pas avec les esprits avec une table, pendule ou Ouija. Je crois que TVA devrait mettre ce charlatan à la porte ou l’amener dans un endroit non hanté et lui monter une histoire de fantôme et voir s’il communique avec ce fantôme imaginaire!
    Pour ma part, je suggèrerais de contacter le médium Christian Boudreau ( christianboudreau.com ) pour de ce qui se passe réellement au 1234.

  8. Etrusque
    6 décembre 2010 à 13:21

    Bonjour,

    En ce qui concerne le « orb », je vous invite à visionner l’extrait et à mettre son mouvement en relation avec celui d’un homme qui sort d’un des cabinets de toilette au même moment. Celui-ci semble tenir quelque chose dans sa main, peut-être une lampe de poche.

    Vous constaterez que le déplacement de cet « orb » correspond en tout point au déplacement de l’homme alors que celui sort et se dirige vers sa gauche. Le « orb » se déplace selon la même trajectoire, et à la même vitesse.

    C’est manifestement un artéfact lumineux causé par une lampe de poche ou un objet métallique appartenant à l’homme en question, comme une montre par exemple, ou un bidule à 400$ qui permet de prouver que, eh bien oui, il y a des fils électriques dans les maisons…

    Etrusque
    sceptique depuis 1830

    • 6 décembre 2010 à 13:33

      Excellent. Merci pour ce point. Je vais vérifier ceci dans les prochains jours. J’ai quelques billets en préparation, le temps me manque un peu. Mais je vais toucher bientôt à ce point sans aucun doute.

  9. 6 décembre 2010 à 14:21

    bravo super boulot de démonstration!!!

  10. Valérie P
    6 décembre 2010 à 21:04

    En fait, cette émission ressemble de plus en plus à une grosse infopub TVA!

    Sur le site de Para Contacts (l’entreprise de M Mainville), vous pouvez devenir membre et bénéficier de 15 % de rabais à l’achat du détecteur ELF (pour les champs magnétiques) et ce, pour la modique somme de… 400$!!!
    Vous pouvez également dépensez beaucoup de vos bidous pour une rencontre avec le fameux médium.

    Voir à ce sujet l’article de Hugo dumas dans La Presse:
    http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/hugo-dumas/201011/27/01-4346987-sos-fantomes-pour-400.php

    Une gros coup de marketing pour M Mainville pour vendre des services et des produits bidons. Et je suis d’accord avec un des intervenants de ce blogue, un médium ne devrait-il pas aider les âmes à quitter les lieux, à faire la paix avec leurs souffrances terrestres?

    Bonne soirée!

    • Seb
      7 décembre 2010 à 09:21

      Et que dire du méga infopub pour la discothèque et les produits de MC Mario? Tous les liens de la discographie de MC Mario sur son site mènent par hasard chez Archambault (propriété Québécor, donc TVA).

      Je suis sûr que la discothèque a été en surcapacité toute la fin de semaine et que ça va durer encore longtemps! Méchant coup de pub aussi!

      • Daniel French
        7 décembre 2010 à 11:00

        HAHAHAHA Seb, tellement vrai! Le club La Boom pourrait bien faire la même chose, cet endroit était le Limelight à l’époque, soit LA plus grande discothèque de Montréal. Ils ont juste à dire que la place est hantée par les esprits de Douglas « Coco » Léopold et d’Alain Montpetit!

  11. marie
    13 janvier 2011 à 20:37

    J’ai fait un petit test pour voir si ce dont tu parlais étais vrai a propos que notre cerveau est ‘programmer’ pour voir des images même quand l’image pourrais être n’importe quoi d’autre(en fait quelque chose comme ca).J’ai tourner ma tête vers ma gauche(sur l’image de la femme) et j’ai vue un soulier avec la languette qui dépassait.Est-ce que je suis toute seule a voir cela ?? lol

  12. Marguerite
    13 avril 2011 à 10:19

    Bonjour j’ai réécouté l’émission sur illico et j’avoue qu’il y a des erreurs historiques…Élizabeth était la mère de alexander Galt et non sa femme, de plus la femme d’alexander est morte en accouchant d’un fils..Elliot.. et non d’une fille, donc la fillette qui hante les toilettes ne peut pas être la fille d’Élizabeth comme l,entité l,affirme a Mainville??? qui est donc cette fillette? Tout cela n’a aucun sens logique et enfin pourquoi la maudite table penche toujours du coté de Mainville jamais le contraire? merci a Dany Plouffe!

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :